Qu’est ce que le terrain ?

 

Le grand Louis Pasteur disait sur son lit de mort « le microbe n’est rien, le terrain est tout » Le terrain est l’ensemble des liquides organiques dans lesquels baignent les cellules, le sang, la lymphe, le liquide cépahalo rachidien….l’environnement des cellules est déterminant pour leur état de santé.Ici la façon de s’alimenter joue un rôle primordial : pour le naturopathe, la santé commence dans l’assiette, ce qu’Hippocrate mentionnait déjà de son temps. Des cellules carencées, ou baignant dans un milieu « pollué » par les déchets, ne travaillent pas correctement. L’organisme (ou plutôt la force vitale intelligente) lutte constamment pour maintenir l’équilibre nécessaire à la bonne marche des cellules et pour assurer la santé. Il neutralise et rejette vers l’extérieur, les toxines grâce aux organes filtres (émonctoires) qui sont: le foie, les poumons, les intestins, la peau, les reins. La santé repose selon R. Masson sur 4 piliers , c’est le « carré »de la santé: nutrition optimale/sommeil en quantité et en qualité/ exercices physiques mesurés / sérénité mentale Le rôle du naturopathe et les « méthodes « en naturopathie. Le naturopathe est un éducateur de la santé, il a donc un rôle pédagogique à jouer dans la responsabilisation de la personne par rapport à sa propre santé. Capital précieux à préserver, la santé repose sur différents éléments, comme vu ci-dessus. Le naturopathe accompagne donc l’individu vers cette prise en charge , il le conseille sur les aspects de l’hygiène de vie, de l’hygiène alimentaire, et bien entendu il l’aide , par la prévention, à maintenir les équilibres de l’organisme. En cas de déséquilibre, il propose des techniques adaptées , conseille sur les changements à mettre en ouvre et oriente vers les thérapeutes spécifiques. Naturopathe et corps médical travaillent en complémentarité, dans la perspective d’accompagner au mieux l’individu. Les méthodes varient en fonction de l’obédience du naturopathe qui exerce selon les enseignements de son école. Il faut donc préciser qu’il existe différentes approches en naturopathie même si l’émonctorisme (ou science du drainage), le vitalisme et le causalisme restent les clés de la santé selon les praticiens. Ces derniers proposent un programme d’hygiène vital, en fonction du bilan vital de la personne reçue: un réglage alimentaire, jeûne ou mono diète, des conseils en hygiène de vie (sommeil, exercices physiques, gestion du stress) , ils proposent la prise de compléments alimentaires et / ou des biothérapies telles que préparations phytothérapiques, aromathérapie, gemmothérapie etc..et enfin, ils orientent vers d’autres thérapeutes, en fonction des besoins de l’individu.

Laisser un commentaire